Le Printemps des Droits Humains aux Montreurs d’Images

Cette année encore, aGeNUx participe au Printemps des Droits Humains.

C’est la quatrième édition de cette manifestation.

Encore une fois aGeNUx défend la protection des données des internautes, le droit à la protection de la vie privée.

 

1 – Protection des données et autohébergement.

aGeNUx milite  pour l’autohébergement des données personnelles.

En effet, Les géants de l’internet, dits GAFAM (Google, Apple, Facebook,
Amazon, Microsoft et autres) nous proposent des services commodes,
faciles d’accès, faciles à utiliser et souvent « gratuits »… Ce confort
d’utilisation a un coût : nos données ne nous appartiennent plus ! En
effet, les GAFAM et autres géants du net utilisent ces services comme
« pompes à fric », s’approprient nos données et les revendent à des
tiers comme bon leur semble, quelle que soit l’utilisation qui en sera
faite…
Changer pour des services équivalents, sécurisés et totalement
respectueux de notre vie privée, c’est possible !
NE CONFIONS DONC PLUS NOS DONNÉES AUX GAFAM !
Réapproprions-nous nos données en les hébergeant
chez nous ! …

Le débit de la fibre et une solution libre comme Yunohost le
permettent :
https://yunohost.org/#/
Vous pouvez cliquer sur  “essayer” le serveur en démo soit utilisateur soit administrateur…
Parcourez le serveur et les outils qui s’y trouvent : site web, espace
documentaire, outil de document de travail collaboratif, outil de sondage
de date, un wiki, un serveur de musique et vidéo, un outil d’échange de
fichiers, une galerie photo, tout ça juste pour l’exemple, etc…

 

2 -dIMANCHE 27 MARS À 11H: PROJECTION ET DÉBAT

Le film choisi par notre association s’intitule “Disparaître: sous les radars des algorithmes” de Marc Meillassoux.

Les Données que nous laissons sur internet sont innombrables et reflètent ce que nous sommes : messageries instantanées, réseaux sociaux, navigateurs, moteurs de recherche, services de cartographie en ligne et de géolocalisation… en disent toujours plus sur nous et notre vie privée que ce que nous croyons ; ces « traces » sont de plus en plus nombreuses et sensibles mais aussi fragiles car elles sont un patrimoine qu’il faut absolument protéger à la fois des immenses entreprises prédatrices (tels les GAFAM et autres), de la surveillance de masse décidée par les pouvoirs politiques en place, quand ce n’est pas du hacking et du cyberharcèlement…
Alors, comment échapper à ces dangers qui nous menacent ?
« Disparaître » présente cinq protagonistes à des endroits différents de la planète : ils sont conscients des traces laissées sur internet et adoptent des stratégies adaptées à leur cas pour protéger leur intimité et aussi celle de leurs proches, leur travail, leur liberté.
Chacun utilisera des outils libres ou « open source » pour se protéger.
Chacun abandonnera une once de confort pour retrouver sa liberté…

Après le film, vous pourrez participer au débat animé par aGeNUx avec notre intervenant Sam Cranford

Marc Meillassoux
est un journaliste et réalisateur de documentaire français, basé entre Berlin et Paris.
Il collabore par ailleurs à télévision et la radio (France 24, LCI, C Dans l’air, Europe 1, ABC News) En 2015, il réalise son premier documentaire « Feindliche Brüder » (« Les Frères ennemis ») avec la chaîne allemande Alex TV, sur le sort des populations civiles en Ukraine (Kiev, Crimée, Donbass). En 2017, il est l’auteur-réalisateur de « Nothing to hide » (sous licences Creative Commons, disponible en 7 langues) et vient de paraître « Disparaître : sous les radars des algorithmes », son troisième film.

 

Pour davantage de renseignements sur le Printemps des Droits Humains téléchargez le Programme ici:

http://lesmontreursdimages.com/public/fichiers/pdf-2022/festival-pdh-2022.pdf

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.